La méthode MEDEK

« MEDEK » est en fait un acronyme qui signifie « méthode dynamique de stimulation motrice ».

Cette méthode a été créée et développée au Chili dans les années 70 par Ramon Cuevas.

Si l’efficacité de cette méthode a pu être scientifiquement prouvée chez les enfants porteurs de Trisomie 21, elle reste néanmoins encore très (trop) confidentielle… Seuls quelques kinésithérapeutes pratiquent cette méthode en France.

Robin a eu la chance de rencontrer très tôt (à 8 mois) une kinésithérapeute pratiquant cette méthode dans la région Toulousaine : Océane JAVAUX.

Robin - 14 mois - apprend à marcher
Robin – 14 mois – apprend à marcher

Cette méthode a pour but de permettre aux enfants ayant des troubles de développement moteur d’origine neurologique, de développer des réactions motrices automatiques qu’ils n’ont pas pu développer normalement du fait de leur handicap. Ramon Cuevas est parti du postulat que même endommagé, le cerveau d’un enfant (et à fortiori d’un bébé) pouvait tout de même se développer et progresser en développant d’autres voies, d’autres chemins… c’est la plasticité cérébrale.

L’idée est d’amener le cerveau à créer une réponse de contrôle postural en contournant les zones lésées du système nerveux. Ceci se fait :

  • – en exposant l’enfant à des « challenges progressifs » dans lesquels il devra lutter contre la gravité pour ne pas tomber. Cette acquisition progressive de l’équilibre permet d’apprendre le contrôle vertical de la tête puis du tronc.
  • – avec peu ou pas du tout de support (l’objectif étant d’éloigner le maintien le plus possible de la tête pour tendre vers les chevilles, on appelle ça un support « distal »).
  • – en pratiquant encore et encore pour que le cerveau enregistre les mouvements.

La méthode MEDEK provoque la position debout chez l’enfant handicapé pour développer le contrôle vertical du tronc.

Jusqu’à aujourd’hui, Robin a régulièrement fait des stages MEDEK (1 semaine de stage de 5 à 8 séances sur Toulouse, tous les 4 mois environ). Cette méthode lui a fait faire des progrès impressionnants, déjouant les pronostics des thérapeutes « traditionnels » !

A 1 an Robin arrivait à se mettre assis tout seul, et à 20 mois il faisait ses premiers pas… Alors que les médecins nous annonçaient l’acquisition de la marche vers l’âge de 3 ans…

Néanmoins la méthode MEDEK n’est pas « magique » ! Elle est physique et chronophage pour les parents : les parents doivent s’improviser Kiné et apprendre les gestes techniques pour pourvoir réaliser à la maison une séance quotidienne de 50 minutes d’exercices ! Le cerveau doit intégrer les réponses posturales et c’est le travail de la répétition qui le permet.