La méthode Tomatis

La méthode Tomatis, autrement appelée Audio-Psycho-Phonologie (APP), est une méthode basée sur la «rééducation de l’écoute» ou la « stimulation du cerveau par l’oreille ». Elle s’adresse aux personnes (enfants et adultes) pouvant avoir divers problèmes de voix, d’écoute, d’apprentissage ou de communication.

Parmi les troubles les plus souvent traités, on retrouve le déficit de l’attention, les retards d’apprentissage, l’autisme, la dyslexie, les problèmes de motricité et de langage et les difficultés d’apprentissage de langues étrangères.

La thérapie selon la méthode de Tomatis permet de favoriser l’éveil d’un enfant atteint du syndrome de Down (Trisomie 21). Selon Jozef Vervoort, Directeur du centre de thérapie APP de St-Trond en Belgique, un enfant atteint du syndrome de Down naît avec 50 % de connexions neuronales en moins entre les hémisphères gauche et droit du cerveau qu’un enfant n’ayant pas ce défaut génétique. La capacité à apprendre dépend de l’évolution du cerveau : il s’agit notamment de la capacité des neurones à se réorganiser, à former constamment de nouvelles connexions et à élaborer des empreintes psychiques nouvelles. C’est pendant la vie intra-utérine du bébé que se construisent les bases de sa conscience et de ses capacités à venir. L’APP permet de créer délibérément de nouvelles connexions neuronales. Pour ce faire, l’enfant est immergé dans un bain acoustique prénatal, où il entend notamment les fréquences aiguës de la voix maternelle.

L’oreille regroupe deux fonctions : l’ouïe et l’équilibre. L’ouïe est responsable de l’expression linguistique et phonatoire et donc de la communication. L’équilibre en revanche influe sur la posture droite de l’individu. L’entraînement auditif mis au point par le professeur A. Tomatis a un impact positif sur le corps, le psychisme et la communication de l’individu. Il renforce la motricité, les compétences linguistiques et sociales, les capacités mentales, l’équilibre émotionnel, un comportement actif et harmonise l’ensemble des fonctions de l’organisme.

Concrètement, il s’agit d’une thérapie où l’on propose à l’enfant d’écouter de la musique de Mozart, des chants grégoriens ou la voix de la mère, le tout modifié et filtré, à l’aide d’un dispositif appelé « Mozart-Brain-Activator » ou « Oreille électronique ». Pour ce faire, on utilise des casques spéciaux, faisant appel à la conduction aérienne (à l’aide des oreillettes) aussi bien qu’osseuse (à l’aide d’un vibrateur intégré). Pendant les séances, l’enfant peut jouer, faire des travaux manuels, ou dessiner. Durant les sessions d’écoute, une écoute active est encouragée (« volonté d’écoute » ou « écoute attentive »).

La thérapie se déroule en plusieurs sessions :

  • – une première session sur une période de 15 jours, avec 4h30 heures de séances d’écoute par jour (3 x 1h30).
  • – ensuite, de nouvelles sessions d’écoute, d’une durée de huit jours  sont réalisées tous les 3 à 4  mois (à raison de 3 x 1h30 de thérapie d’écoute par jour).

 

Retours d’expérience de thérapeutes :

(concernant des enfants porteurs de trisomie 21 ayant pratiqué la méthode Tomatis)

  • – La création de nouvelles connexions neuronales accroît les possibilités d’évolution, tout particulièrement chez les enfants atteints du syndrome de Down.
  • – Après une thérapie d’écoute APP, les enfants atteints du syndrome de Down répondent mieux aux thérapies conventionnelles comme la kinésithérapie, l’orthophonie et l’ergothérapie.
  • – L’Audio-Psycho-Phonologie est bénéfique quel que soit l’âge, mais c’est essentiellement à l’âge préscolaire / âge de la maternelle, soit avant six ans, que la réussite est fabuleuse. D’ailleurs la scolarisation dans une école intégrative s’en trouve facilitée pour tout le monde.

 

Robin à commencé cette thérapie à l’âge de 4 mois au Centre de l’Ecoute et du Langage de Toulouse. Nous y sommes allés à la fréquence d’une semaine tous les 4 mois environ. Après chaque session, nous avons constaté de nets progrès dans différents domaines (équilibre, tonicité, verticalité, babillage, communication, éveil, interaction…) qui nous encouragent à continuer.

1ère séance à 4 mois
1ère séance à 4 mois
2è séance à 8 mois
2è séance à 8 mois

Depuis mai 2016, nous avons décidé de poursuivre cette thérapie à l’Institut Atlantis de St-Trond (Belgique), qui est actuellement le plus grand centre APP du monde, et qui dispose de plus de moyens et de meilleures infrastructures : Robin a récemment fait un stage dans le centre Atlantis du 14 au 28 mai 2016.

6è séance (21 mois)